Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2012

Montebourg, un conseiller très "spécial"

Yoann Gillet, Arnaud Montebourg, Serge Moati, François Hollande, PS, France 3, Image et compagnie, Elysée 2012, la vraie campagne

« Spécial ». Depuis une semaine, Arnaud Montebourg est « spécial ». « Représentant spécial » pour être précis. Un nouveau grade, une nouvelle fonction, une nouvelle visibilité. L’homme de la « démondialisation » est de retour, au premier plan. Il faudrait interroger François Hollande, dans l’intimité, loin des caméras pour obtenir des confidences, connaître ses raisons, ses intentions, ses motivations. Pour comprendre, peut-être nous faudrait-il regarder dans le rétroviseur et s’intéresser au parcours de d’Arnaud Montebourg ces six derniers mois. Aujourd’hui représentant spécial de François Hollande, hier troisième homme des primaires PS, le député de Saône-et-Loire a réussi à s’imposer dans le paysage socialiste durant cette campagne. L’homme est troublant, d’une assurance déconcertante depuis le début… Depuis les universités de La Rochelle où il n’épargnait pas ses amis d’aujourd’hui !


Arnaud Montebourg ( extrait n°5) - "Elysée 2012... par IMAGEETCOMPAGNIE

A défaut d’histoire de France, c’est bien avec l’histoire de son parti qu’a rendez-vous Arnaud Montebourg. Et depuis les Universités de La Rochelle, il n’a cessé de s’y préparer. En se démarquant des autres candidats socialistes avec son projet de « démondialisation », le candidat de « La Nouvelle France » a su susciter l’intérêt d’un peuple de Gauche tenté par de nouvelles recettes. Et cette force de mobilisation autour de lui, Arnaud Montebourg l’a sentie tout au long de sa campagne, alors que les médias ne misaient pas un « copec » sur lui. Mais son originalité, son excentricité et sa détermination ont attiré très vite les caméras d’ « Élysée 2012, la vraie campagne ! ». Le mercredi 5 octobre, dans le XIVe arrondissement de Paris, à « L’Osmoz café », le soir du troisième et ultime débat télévisé entre les frères ennemis, Arnaud Montebourg, à défaut de représentant spécial, était à nos yeux, un candidat très spécial… Et déjà très sûr de lui !

 

La première place, Non. La troisième suffira grandement au chantre de la VIe République pour dicter aux deux candidats finalistes, François Hollande et Martine Aubry, ses règles du jeu et se poser en arbitre du duel annoncé. Plus que jamais, Arnaud Montebourg peut s’en donner à cœur joie et se laisser aller à la raillerie contre ses petits camarades qui, dorénavant, se feront courtisans. Alors, pour amuser la galerie, attirer l’attention des médias et prouver à tout le monde que, pour le moment, c’est bien lui qui tire les ficelles, le « gars de Saône-et-Loire » a trouvé un petit jeu aux deux challengers en plein entre deux tours. Il leur a préparé à chacun une lettre de doléances.

Celui qui prendra le plus d’engagements aura droit à son soutien pour le second tour des primaires. 

La suite, vous la connaissez ; c’est François Hollande qui remportera le petit jeu d’Arnaud Montebourg et par conséquent son soutien. Martine Aubry ne s’en relèvera pas et sera battue à plate couture, 43 à 57. Alors, en faisant de Montebourg son représentant spécial, chargé de le « représenter dans toutes les causes et en toutes circonstances », François Hollande honore-t-il tout simplement ses engagements pris à la veille du second tour des primaires socialistes ? Ou le « candidat de centre-gauche » poursuivrait-il sa quête des symboles pour rassurer les électeurs de Mélenchon ? Possible. Très possible. Ce qui est sûr, c’est que le candidat socialiste va devoir poursuivre son offensive. Car avec la « prise de la Bastille » dimanche, son rival du front de Gauche assoit encore un peu plus sa stature et dépasse aujourd’hui les 10% d’intention de vote dans les sondages. Le spectre du 21 avril, évoqué hier par Bertrand Delanoë, rôde toujours dans la maison socialiste.

Yoann GILLET-CLÉMENCEAU

Commentaires

Je suis très heureux assez content à découvrir cette page.
je dois à vous remercier pour votre pour ceux time à cause de cette fantastique lire! J'ai vraiment apprécié savouré peu il et I ont également vous marque-page à regarder Informations dans votre Site web .

Écrit par : Marcellus | 10/07/2013

Les commentaires sont fermés.